Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Unanimo Géant : jouons tous ensemble !
1 mot par jour pendant 5 jours, toutes les semaines du lundi au vendredi

Modérateurs : diplojak, Piano, lynkowsky, peyo_fr

Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par peyo_fr » 12 Mars 2019 22:27

(CLIQUER ICI POUR RETROUVER LA TOTALITÉ DES TEXTES EN LICE, ET ICI POUR CONSULTER LE RÈGLEMENT ET LA LISTE COMPLÈTE DES 260 MOTS IMPOSÉS)

DEUXIEME TEXTE : "Air Farce One", par flyingmat (1807 mots, 260 mots imposés sur 260, dans l'ordre chronologique !)

Image

22 Janvier 2O17

Son esprit refit lentement SURFACE. La MAJORITE des gens, par pure DIPLOMATIE, ne se serait pas PERMIS de croire à l’incroyable ! Donald restait là, son club de GOLF à la main. La personnalité à la MODE de ce début d’année tentait désespérément de masquer la DOULEUR qui lui torturait l’ego.

“GO away”, ordonna-t-il, sous les yeux ébahis de PAUL Dacre, l'EDITEUR du sulfureux Daily Mail. Penaud dans son costume ARC-EN-CIEL en poils de CHATON serti de PAILLETTES et godasses en peau de LICORNE, il cracha le bonbon ACIDULE qu’il avait encore en bouche et ouvrit le dernier bouton qui enserrait son cou de TAUREAU. Mieux qu’une tisane de THYM, la colère de cette humiliation face à la LIE du peuple le réchauffa instantanément. Lui, le seul VRAI leader qui allait DELIVRER le peuple implorant leur petite MAMAN de le protéger du GOINFRE européen, du BRIGAND mexicain et du TEIGNEUX coréen qui menaçaient leur nation des QUATRE coins du monde. Lui, qui avait pris cet ENGAGEMENT de combattre la peste BLEUE et avait à ce STADE eu la VOLONTE de transformer l’ESSAI du premier coup : une victoire par KO en PUBLIC lors de ce FANTASTIQUE EVENEMENT que sont les élections américaines ! Lui qui, deux jours plus tôt, avait marqué un TOUCHDOWN politique grâce à cette ANOMALIE du système et le nombre CROISSANT de pantins acquis à sa cause. Son KARMA ne pouvait le trahir.

Le problème est que, même sous VALIUM, il ne pouvait se contrôler pour la BAGATELLE. Impossible de PATIENTER face à ce sursaut IMPREVU que même l’AVENTURIER qu’il était ne pourrait faire passer comme un simple ACCIDENT de parcours, ce besoin RECURRENT. Tel un FOSSILE microbien tombé du CIEL, tel Noé RESISTANT au déluge avec sa barbe POIVRE et sel digne d’un AUSTRALOPITHEQUE, il était indestructible. Mieux, il avait le LOISIR de faire DECOLLER de son souffle ces abrutis aussi facilement qu’une TOILE tendue sous un VENT capable de décorner un CARIBOU, sans plus d’efforts qu’un vulgaire PISSENLIT. La pression INSOUTENABLE de la testostérone, cette HORMONE incontrôlable, lui ordonna qu’il décharge le MAGASIN de son arme par une GIBOULEE de balles. Ce geste fort œuvrera surement à la RESTAURATION de son image sans nécessiter aucune EXPLICATION. Définitivement, quel CONFORT de pouvoir disposer de telles qualités d’ORGANISATION, de PONCTUALITE et d’intelligence, le TRIANGLE magique qui lui avait permis d’avoir MASQUE sa PENSEE unique à son AISE. Et même s’il avait fallu sortir la CALCULETTE pour SE LAVER de l’affront que la femme du joueur de SAXOPHONE avait voulu lui infliger, elle a eu la MONNAIE de sa pièce, précipitant son déclin. “Tonnerre sur Pennsylvania Avenue”, titrait la une du Times. Qu’il a ri, lorsque à la fin de ce parcours semé d'embûches, il avait cassé la baraque, tel un phœnix sonnant le retour d’une époque que l’on croyait révolue. Pari gagné ! Il faisait enfin partie de ce vif ordre des politicards terrifiants. Caméras braquées sur lui, sa secrétaire rousse svelte lui ouvrant la porte de sa Lincoln jaune, son Truman show à l’américaine est directement lancé ! Pourtant…
(NdlA: Ce passage de quelques lignes sans Unani-mot, c’est cadeau pour les masos qui aiment chercher les contrumpetries) :mrgreen:

“PARTEZ”, ordonna-t-il à nouveau. ”HEIN ? IMMATURE ? Moi ? Qui n’ai acheté ni FOURRURE, ni SOLITAIRE à ma maîtresse ces 3 derniers mois ? Pas même un vulgaire GOBELET de cidre ! Cette mascarade ne RIME à rien ! Peut-être une n-ième fake news d’un journaliste en manque d’INSPIRATION, par HASARD ?” La NERVURE dessinée par le FILON de son ARTERE, gonflée par son instinct de CHASSEUR primitif, contrastait avec le surnom de TREMPETTE, dont il venait d’être affublé après avoir accepté de POSER en “une” de PLAYBOY assis, armé de son club fétiche, sur une CAROTTE géante et accompagné de DIX playmates déguisées en PORC, se vautrant au bord d’une SEINE factice évoquant la SOUILLE, symbole de cette France sale, pauvre et moyenâgeuse qu’il allait conquérir. Cette CREATION artistique illustra à dessein l’ACCOUCHEMENT DOULOUREUX d’une fresque qui, HEUREUSEMENT, ne pourra TENIR, ni SOUFFRIR la comparaison avec d’autres œuvres du SIECLE passé restées dans l’OMBRE.

Mais AVANT l’intervention MILITAIRE destinée à reconquérir le PALAIS présidentiel, un autre point était inscrit en caractères gras sur sa FICHE : “Make America Great Again”. Le SCENARIO était parfait. Sa COMPETENCE n’était plus à démontrer et jeter VINGT ans de travail aux OUBLIETTES ne lui poserait aucun problème. Aucun hôpital, aucune PHARMACIE, aucun médecin, si chers à la philosophie SOCIALISTE de son prédécesseur, aucun MATHEMATICIEN ou climatologue enfermé dans son LABORATOIRE à tenter de prouver une quelconque théorie fantaisiste, rien ne résistera à son ambition d'EMASCULER et de DESESPERER l'IMBECILE qui oserait encore s’opposer à l’effet d'ENTRAINEMENT de sa propagande bien rodée. Il sait comment OBTENIR ce qu’il veut de n’importe quel BIDASSE fanatique de la faucille et du MARTEAU, adepte ridicule de cette doctrine CENTENAIRE dont le plus fier représentant est un MINEUR BOURRU à la BARBE hirsute. Rien de tel qu’un MERCATO politique menant à une joie non FEINTE pour célébrer l’IMPACT d’un direct de la droite envoyant en EXIL un système obsolète jouant les dernières notes de son propre REQUIEM. Il est le MATADOR infligeant le coup de grâce au MATELOT en le forçant à MATER le naufrage communiste. Il changera le MATHEUX en MATON, la science est inutile. Par contre, le contrôle du PAYSAGE audiovisuel est primordial : chaque ANTENNE, chaque récepteur, chaque device sera le TELEPHERIQUE qui le mènera un peu plus près de son OBSERVATOIRE privilégié au SOMMET du monde. Il pourra enfin assouvir sa vie de vice, et sans vertu, dresser sa VERGE devant la CHATTE de la première CATIN qu’il voudra CULBUTER, de PETAOUCHNOK à Washington, et le BUREAU ovale redeviendra un lieu de débauche où la LOURDEUR de chaque FORMULAIRE, qui provoquait l'INCOMPREHENSION des diplomates les plus aguerris, fera place au GUICHET de la MEDITATION tantrique. Au menu, BARBECUE et CERVOISE tiède tous les jours. Le bouton rouge de la bombe A sera remplacé par le rayon ULTRAVIOLET de la Bimbo Q, les tétons recouverts de SORBET au caviar, pour finalement RECUEILLIR les fruits du désir, devant lesquels même le plus INSENSIBLE des Eunuques ne pourrait cacher son EXCITATION après avoir reçu son CARTON d’invitation pour RONRONNER de plaisir parmi les puissants, comme Julius AGRICOLA, Jules César, TRAJAN ou Napoléon avant lui !

Mais les journalistes, maintenant massés devant l'Hôtel CONCORDIA, en avaient visiblement décidé autrement. A force de vouloir jouer les ALCHIMISTES de la diplomatie, DIXIT le puissant “Times”, le Président avait réussi à créer un vent de PANIQUE mondial sans précédent. Il doit quitter la Maison Blanche. A la manière d'un AUTOSTOPPEUR sans GUIDE fuyant une ville hostile sans demander son RESTE : aussitôt arrivé, aussitôt parti. Son séjour aura duré 42 heures. Il a beau avoir réussi à LIER des liens, LEVER des fonds, l'EPINE qu’il s’était MISE lui-même dans le pied le mènera instantanément à la TOMBE. Pas un seul PECHE ne lui sera pardonné par tout observateur NEUTRE du Nouveau ou du Vieux CONTINENT. Ils vont le plonger dans un bain d’AZOTE ou le tondre comme un CHEVREAU. FICHTRE ! Qu'ils aillent voir AILLEURS, lui, son sur-moi et sa SURCHARGE pondérale. Le LAVAGE de cerveau a assez duré. L'expérience de son homologue FRANCAIS aurait pu être pour lui un ENSEIGNEMENT inestimable en MATIERE de DIFFICULTE de gestion, mais à l'HEURE actuelle, l'encombrante QUINCAILLERIE qu'il a accumulée en si peu de temps ferait fuir le plus téméraire des chats de GOUTTIERE ou le TEMPLIER le plus courageux. Même un MARABOUT ne pourrait le sortir de cet EMBROUILLAMINI dans lequel son discours CONTRADICTOIRE l'a mené. JAMAIS, en un SOIR, un Président n'aura signé son propre ANATHEME aussi violemment. La SOLUTION pourrait venir de l'INTERIEUR. Il pourrait promettre des PROGRES insensés, comme un député PROVINCIAL devenu MINISTRE promet de changer chaque TRABOULE en avenue.

Mais il était trop tard. Les derniers LIENS avec la réalité avaient été définitivement coupés. La simple vue d’un talon AIGUILLE, d’un fouet en CUIR ou tout autre ACCESSOIRE tenu par une fille en CUISSARDES, déclenche en lui des coups de GLOTTE irrépressibles, comme autant de signes du RAVAGE engendré par son ivresse DIONYSIAQUE. Tout le GRATIN du pays était en train de le dévisager. Ce ne sera pas du NOUGAT de les convaincre qu’il était blanc comme NEIGE, et que les complotistes de tout bord essayaient de lui donner le mauvais ROLE. Il se mit à trembler comme une FEUILLE, perdant son VERBE et son bagout, en même temps que sa COTE de popularité et sa THEORIE du complot si patiemment construites s'effondraient. Les mouvements incontrôlés de son OEIL affolé trahissaient l’EXPRESSION du DANGER imminent qui le guettait. Il serait l’OBJET de toutes les moqueries. Dodo le Saumâtre sera le nouveau TOTO. Un véritable CAMOUFLET pour celui qui, hier encore, pouvait s’imaginer CAVIARDER chaque document sensible qui allait à l’encontre de sa doctrine. Faire le SINGE dans un GOURBI de la banlieue de D.C. l’avait mené au PIQUET, et de belle TAILLE qui plus est, plutôt qu’au PARADIS. Banni de sa congrégation, renvoyé à l’expéditeur comme un colis sans TIMBRE, il se voyait IMPOSER l’humiliation suprême : l’enfer de la destitution. Se croyant plus perspicace que le commissaire MAIGRET, de canard ce vilain n’avait pas que le nom. Plus aventurier que BOB MORANE ? Il n’était qu’un chacal que JULES VERNE lui-même enverrait sous mémère. Même un ROULETABILLE de pacotille aurait pu résoudre ce “Mystère de la Maison Blanche” équipé de son seul MONOCLE et en faisant le POIRIER devant SHEHERAZADE.

Son VISAGE, qui l’instant d’avant renvoyait l’image d’un homme INDESTRUCTIBLE, se décomposa soudainement. Son corps tout entier TRANSIT d’un frisson colossal pour finalement s’effondrer sous le poids du regard de la foule. Ce doux visage qu’il rêvait déjà de voir frappé sur chaque pièce de NICKEL en lieu et place de l’austère Thomas Jefferson, celui-la même qu’il couvrait soigneusement tous les soirs d’un masque au CONCOMBRE, heurta lourdement le TALON de Paul à la manière d’une COCCINELLE se fracassant contre le pare-brise d’un cabriolet parti en ZIG-zag sur l’autoroute.
Dans un MELI-MELO de pensées incohérentes, il se sentait comme ALICE tombant au fond du trou à la recherche du lapin blanc. Dans cet ultime FLASH-BACK, il se rappela qu’un autre lapin blanc avait aussi provoqué sa chute. Ce bref conte de fée l’assit on ne peut plus bas dans l’Histoire et s'achèvera donc ainsi. A cause d’un légume orange, telle une CENDRILLON de pacotille arrivée en retard pour son RENDEZ-VOUS avec la presse charmante. Finalement, la PROVOC recherchée en posant pour ce TORCHON aura été l'ALLEGORIE parfaite de la DECADENCE incarnée par ce Président éphémère. De ce sol sale où il se sent si seul, il ne voit poindre à l’HORIZON rien d’autre qu’un procès public duquel il ne peut attendre aucune INDULGENCE.
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 2116
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par Ambroisie » 13 Mars 2019 8:15

Cette réalité-fiction m'a pas mal désemparée hier soir : trop tard pour avoir l'esprit bien clair, j'ai juste compris qu'il ne s'agissait pas du sympathique Donald le canard, je me suis révoltée contre le " costume en poil de CHATON ! " et j'ai dit " tiens encore une CERVOISE tiède, beurk ! Déjà que je n'aime pas la bière ! ".
Ce matin, j'ai tout bien relu, repéré les jeux de mots, (mais pas tous, je pense) et me suis demandé si le " héros " de l'histoire lisait le français couramment, auquel cas BàJ ferait bien de réunir les fonds pour se payer un avocat ! :wink:
Même si cet exercice que j'applaudis (car on oublie la difficulté à employer les mots chronologiquement) est à mille lieues de ma façon simpliste d'écrire, je dis bravo Flyingmat ! J'irai te porter des oranges en prison, le cas échéant ! :geek: :bieremetal:
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
 
Message(s) : 2128
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par peyo_fr » 13 Mars 2019 10:17

Bienvenue dans la communauté des Chat-l'angeurs, flyingmat ! :poucehaut: :shots:

Moi j'ai tout de suite accroché, le récit et le style sont aussi barrés et grossiers (pour ne pas dire plus) que le personnage : c'est parfaitement raccord ! :metal:
Et quand j'ai réalisé que l'ordre chronologique des 260 mots était respecté, en 1.800 mots, j'en suis resté comme deux ronds de flanc...
Chapeau bas ! 8)
Et c'est beaucoup plus réaliste qu'il n'y parait : la date est celle qui suit le lancement des grandes marches de protestation contre le PotUS, Paul Dacre est bien alors l’éditeur controversé du Daily Mail, il y avait probablement quelques grosses carottes gonflables au manoir de Hugh Hefner, quand D.T. a rencontré la playmate Karen McDougal, etc etc...

Pour le minou, il n'y a pas de quoi se révolter, Amb, il n'a pas écrit "peau de chaton", ce n'est pas de la fourrure, et tu ne connais pas le filage de laine en poil de brossage de chat ? :lol:
Comme on écrit dans les génériques de fin, aucun animal n'a été maltraité pendant la rédaction de ce texte, tout juste quelques pin-ups majeures et consentantes, en bikini de lapin synthétique... :metal:
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 2116
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par Ambroisie » 13 Mars 2019 10:41

Non, en effet, je ne connaissais pas, mais avant d'avoir une pelote ça risque d'être long ! :affraid: Je ne suis pas non plus favorable à la fourrure synthétique car elle peut donner envie de la vraie et on ne la distingue d'ailleurs pas toujours de la vraie.

Je suis d'accord et je l'ai dit : réussir à conserver l'ordre chronologique est très difficile. Felixcat savait fort bien faire ça (déjà du temps du Blog des Jarnacoeurs, pour ceux qui connaissent) et je regrette qu'il se soit lassé de cet exercice :geek:.

P.S. : C'est justement parce que c'est très réaliste que je crains la réaction de l'intéressé qui ne manque pas de se faire traduire les commentaires de BàJ, mondialement réputée ! :metal:
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
 
Message(s) : 2128
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par CD46 » 13 Mars 2019 16:03

pas eu le temps de lire hier, je viens de déguster les deux textes d'affilée! bravo pour l'ordre chronologique, et les figures de style comme les allitérations de la fin. j'ai ri à plusieurs passages dans les deux textes!
vivement la suite...
CD46
Premium
Premium
 
Message(s) : 52
Inscription : 26 Sep 2013 11:44

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par caius » 13 Mars 2019 16:40

bravo pour l'ordre déjà dans le desordre c'est dur ...... J'ai du quand même relire le texte pas facile aprés une journée de durs labeurs, mais bien trouvé.
Bravo encore !!!!!!!
caius
Premium
Premium
 
Message(s) : 215
Inscription : 16 Mai 2014 8:59

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par la brebis » 14 Mars 2019 9:19

super texte aussi même. bravo pour le respect de l'ordre des mots auquel pour ma part je ne me suis pas contrainte.
Avatar de l’utilisateur
la brebis
Premium
Premium
 
Message(s) : 187
Inscription : 26 Oct 2015 23:39
Localisation : auxerre

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par felixcat17 » 19 Mars 2019 14:39

Pas mal, pas mal... ;)
Garder les mots dans l'ordre et raconter une histoire, c'est vraiment du sport. Il y en a même qui n'ont jamais retenté l'expérience, dit-on !
Tu as dû pour cela mouiller ta chemise, mais pas en vain, car faire trumpette t'a permis d'asseoir ta renommée...
Avatar de l’utilisateur
felixcat17
Premium
Premium
 
Message(s) : 438
Inscription : 01 Déc 2013 14:52
Localisation : quelque part à l'ouest, complètement à l'ouest...

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par flyingmat » 20 Mars 2019 10:59

Merci à tous pour vos remarques délicieuses. J'espère n'avoir froissé personne avec le ton parfois osé de ce texte...

Ambroisie a écrit : Ce matin, j'ai tout bien relu, repéré les jeux de mots, (mais pas tous, je pense)

Par curiosité, je me demande combien de "noms cachés" ont été repérés dans le petit interlude de quelques lignes en fin de 3e paragraphe, qui a cherché et qui aura trouvé quoi ? :geek:
Avatar de l’utilisateur
flyingmat
 
Message(s) : 165
Inscription : 21 Juil 2010 14:43
Localisation : Mons

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par peyo_fr » 20 Mars 2019 11:45

Dans :
"Qu’il a ri, lorsque à la fin de ce parcours semé d'embûches, il avait cassé la baraque, tel un phœnix sonnant le retour d’une époque que l’on croyait révolue. Pari gagné ! Il faisait enfin partie de ce vif ordre des politicards terrifiants. Caméras braquées sur lui, sa secrétaire rousse svelte lui ouvrant la porte de sa Lincoln jaune, son Truman show à l’américaine est directement lancé ! Pourtant...",
j'en ai vu 12, mais il y en a peut-être plus, les paris sont Hoover ! :geek:
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 2116
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par flyingmat » 20 Mars 2019 19:40

peyo_fr a écrit :Dans :
"Qu’il a ri, lorsque à la fin de ce parcours semé d'embûches, il avait cassé la baraque, tel un phœnix sonnant le retour d’une époque que l’on croyait révolue. Pari gagné ! Il faisait enfin partie de ce vif ordre des politicards terrifiants. Caméras braquées sur lui, sa secrétaire rousse svelte lui ouvrant la porte de sa Lincoln jaune, son Truman show à l’américaine est directement lancé ! Pourtant...",
j'en ai vu 12, mais il y en a peut-être plus, les paris sont Hoover ! :geek:

J'en ai 12 à gauche pour peyo, et j'en ai.... 12 à droite pour Ambroisie. Mais sont-ce les mêmes ??? J'ai fait resonner les mots dans ma tête, mais j'en doute.... Peyo, sans crier gare, file droit au but en me donnant un nombre mais pas sa liste, alors qu'Ambroisie m'a dit son ensemble personnel de noms découverts (et mon petit tordu/approximatif bonus est bien dedans, bravo! - et non, ce n'est pas celui tiré par les cheveux ;) ) en MP, mais parmi ses propositions, la dame s'est embrouillée et certains ne font pas partie du lot et d'autres manquent à l'appel... (je ne dirai pas combien, ce serait trop facile :mrgreen:)

Je garde le texte tel qu'il était lors de sa publication...Si d'autres veulent tenter leur chance, la chasse est ouverte. Et n'hésitez pas à remonter un (tout petit peu) plus haut dans le texte pour en dénicher d'autres... Je reviendrai tout à l'heure pour vérifier :twisted:

Et, juste pour le fun, il y en a de petits nouveaux dans ce message aussi :affraid:
Avatar de l’utilisateur
flyingmat
 
Message(s) : 165
Inscription : 21 Juil 2010 14:43
Localisation : Mons

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par peyo_fr » 26 Mars 2019 11:15

Ambigue et Mézigue, on espère bien connaitre la solution de ce (beau) Chat-l'ange dans le Chat-l'ange... :wink:
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 2116
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par flyingmat » 26 Mars 2019 18:45

peyo_fr a écrit :Ambigue et Mézigue, on espère bien connaitre la solution de ce (beau) Chat-l'ange dans le Chat-l'ange... :wink:


Pour résoudre cette énigme, il suffit d'appliquer la formule magique chère aux Alchimistes d'Ambroisie : " Hocus POTUS".
Le petit jeu consistait à retrouver des prés(que)idents américains... avec une tolérance pour la First Lady qui a failli mais qui a failli devant le "héros" de mon histoire.

Entre peyo et Ambroisie, je pense que tout avait été trouvé... J'ai même eu des suggestions un peu tarabiscotées que j'indiquerai également pour montrer que certains ne sont pas en reste pour trouver des cabamlourds là où il n'y en avait pas forcément! En tout cas : Bravo à eux! :salut:

Donc, dans le chat-l'ange, il y avait un total de 14 presquesidents. Certains sautaient aux yeux, d'autres moins, j'en conviens :

Et même s’il avait fallu sortir la CALCULETTE pour SE LAVER de l’affront que la femme du joueur de SAXOPHONE avait voulu lui infliger, elle a eu la MONNAIE de sa pièce, précipitant son déclin. “Tonnerre sur Pennsylvania Avenue”, titrait la une du Times. Qu’il a ri, lorsque à la fin de ce parcours semé d'embûches, il avait cassé la baraque, tel un phœnix sonnant le retour d’une époque que l’on croyait révolue. Pari gagné ! Il faisait enfin partie de ce vif ordre des politicards terrifiants. Caméras braquées sur lui, sa secrétaire rousse svelte lui ouvrant la porte de sa Lincoln jaune, son Truman show à l’américaine est directement lancé ! Pourtant…


Et pour ce qui est du second message, il y en avait 7 supplémentaires :
J'en ai 12 à gauche pour peyo, et j'en ai.... 12 à droite pour Ambroisie. Mais sont-ce les mêmes ??? J'ai fait resonner les mots dans ma tête, mais j'en doute.... Peyo, sans crier gare, file droit au but en me donnant un nombre mais pas sa liste, alors qu'Ambroisie m'a dit son ensemble personnel de noms découverts (et mon petit tordu/approximatif bonus est bien dedans, bravo! - et non, ce n'est pas celui tiré par les cheveux ;) ) en MP, mais parmi ses propositions, la dame s'est embrouillée et certains ne font pas partie du lot et d'autres manquent à l'appel... (je ne dirai pas combien, ce serait trop facile :mrgreen:)

Je garde le texte tel qu'il était lors de sa publication...Si d'autres veulent tenter leur chance, la chasse est ouverte. Et n'hésitez pas à remonter un (tout petit peu) plus haut dans le texte pour en dénicher d'autres... Je reviendrai tout à l'heure pour vérifier


pour un total assez sympa de 21 dirigeants US (si on met les Bush &doubles...) :
Clinton, Hillary, Bush (au pluriel), Barack (Obama), Nixon, Polk, Reagan, Ford, Carter, Roosevelt, Lincoln, Johnson, Truman, Kennedy
Jefferson, Garfield, Madison, Hoover, Adams (double également!), Taylor, Tyler

Et non, je ne fournis pas les asprines.. :boulet:
Dernière édition par flyingmat le 26 Mars 2019 21:28, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
flyingmat
 
Message(s) : 165
Inscription : 21 Juil 2010 14:43
Localisation : Mons

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par Ambroisie » 26 Mars 2019 20:05

" Entre peyo et Ambroisie, je pense que tout avait été trouvé... "

Par souci de précision, après quelques corrections et rajouts, j'en avais trouvé 17 et il est plus simple de nommer les ratés : Clinton, Reagan, Taylor, Tyler.
C'est une idée de jeu intéressante non ? Bien que sans doute pas facile à réaliser ...
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
 
Message(s) : 2128
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Deuxième Texte, par flyingmat

Message par peyo_fr » 28 Mars 2019 5:45

Par souci de précision conjointe, je n'avais pas vu Polk dans l'époque...
Et si vous voulez faire de la comptabilité dans les archives, dites-moi donc combien de références au précieux tubercule vous trouvez dans ce texte de l'an dernier...
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 2116
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Suivant

Retour vers Unanimo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron