Le hasard dans RgH

Le hasard dans RgH

Message par Silex Barnabas » 15 Sep 2014 8:58

Salut
je me permets d'ouvrir un nouveau thème concernant ce petit jeu. Après l'avoir découvert sur BàJ, je l'ai acheté chez mon distributeur habituel. Petit format qui tient bien dans la poche, matos sympa, tout va bien. Je le présente à mon fils de 9 ans (lequel se débrouille déjà à Agricola, pas un débutant donc en matière de jeux). Il ne perçoit pas immédiatement l'impact des rôles des cartes et décide de jouer ses six Scots au hasard... et gagne dans une partie 2 joueurs sans neutre.

On renouvelle l'expérience: j'essaie de faire des calculs pour le battre et il joue sans vraie logique. Il gagne encore.

Question: le hasard permet-il de gagner plus souvent qu'avec une réflexion? Avez-vous constaté le phénomène de votre côté? Si le hasard désigne le gagnant, alors à quoi sert la réflexion? S'il n'y a pas de réflexion, comment donner une importance à ce jeu?

Bref, je reste un peu pantois devant ce fait...
Merci pour vos témoignages.
La tactique consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il y a quelque chose à faire.
La stratégie consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il n’y a rien à faire.
(Savielly Grigorevitch Tartakover, 1887 – 1956, joueur d’échecs polonais)
Avatar de l’utilisateur
Silex Barnabas
 
Message(s) : 118
Inscription : 16 Nov 2011 12:26
Localisation : Genève

Re: Le hasard dans RgH

Message par diplojak » 15 Sep 2014 9:26

Romans Go Home est clairement un des jeux les plus chaotiques de boiteajeux. Mais c'est toujours périlleux de faire des statistiques sur 2 parties...

autant à 4 joueurs, jouer au hasard ne doit pas être sensiblement mois efficace que de réfléchir (un peu comme à 6 qui prend), autant à 2, ça m'étonnerait quand même beaucoup.
Pour contrer ça on doit pouvoir gagner assez souvent en se concentrant sur les 3 fortifiés, déjà. Mais clairement on n'atteindra jamais 100%.
Avatar de l’utilisateur
diplojak
Administrateur
 
Message(s) : 7185
Inscription : 28 Jan 2004 13:38
Localisation : Lille - FRANCE

Re: Le hasard dans RgH

Message par BDav » 15 Sep 2014 10:57

Salut.

Pour moi, dans la plupart des cas, la réflexion l'emporte sur le hasard.
Essayes de jouer au hasard contre des joueurs expérimentés, à mon avis, ton pourcentage de victoire sera relativement faible.
La réflexion est également différente lorsque l'on joue contre des joueurs débutant.
J'entends par là que lorsque l'on a bien assimilé les stratégies de jeux, on ne jouera pas de la même façon contre un débutant que contre un joueur expérimenté (notamment pour le gain des fortifiés).
Du coup, toujours selon moi, le hasard joue surtout son rôle dans l'ordre des forts et dans les "deux cartes manquantes" qui ne nous sont pas distribuées.

J'ai bien accroché à ce jeu, j'espère qu'il sortira un jour dans une des rares boutiques du coin car je ne le trouve pas pour l'instant et payer entre 15/20€ de frais de port pour un jeu qui en vaut 10, je n'y suis encore pas prêt.
BDav
 
Message(s) : 138
Inscription : 03 Juin 2014 15:03

Re: Le hasard dans RgH

Message par Silex Barnabas » 16 Sep 2014 10:56

On a refait quelques parties, avec mon fils, sans joueur neutre. Il est vrai que le hasard ne permet pas de gagner à tous les coups. Mais en réfléchissant trop, on se retrouve à jouer quasiment les mêmes personnages au même moment (si le personnage en question est présent dans nos deux armées, évidemment). Du coup, il faudrait presque insuffler une part de hasard, ou de "dérèglement volontaire de l'ordre réfléchi" après la pose de l'armée, mais avant de relever les premiers combattants pour donner le petit coté chaotique qui peut faire la différence... (ou pas).

Après, la série des forts va influencer le choix des combattants. On s'est retrouvé dans la situation suivante: il avait déjà deux forts négatifs et, à la 3e série, il y avait les deux derniers forts négatifs et deux coffres forts à 8 points... Dans un tel cas, le hasard ne peut plus faire grand' chose...

Ensuite, si on joue uniquement par hasard, c'est nul... Je l'ai donc forcé (à grands coups de hache, bien sûr) à réfléchir avant de placer son armée.

Bref Romans go Home mérite d'être étudié, peut-être justement à cause de son côté chaotique...
La tactique consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il y a quelque chose à faire.
La stratégie consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il n’y a rien à faire.
(Savielly Grigorevitch Tartakover, 1887 – 1956, joueur d’échecs polonais)
Avatar de l’utilisateur
Silex Barnabas
 
Message(s) : 118
Inscription : 16 Nov 2011 12:26
Localisation : Genève


Retour vers Romans Go Home!

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron