L'art de Shazamm

Combattez les sorciers à coup de sorts plus puissants les uns que les autres. un superbe jeu de Philippe des Pallières et François Bruel.

Modérateurs : diplojak, fredm, Piano, lynkowsky

L'art de Shazamm

Message par spy » 09 Mai 2009 12:27

Peu de gens le savent, mais le premier guide stratégique sur Shazamm, « The Art of War » aurait été écrit il y a 2500 ans par un chef de guerre chinois, Sun Tzu. Suite au tournoi de Grojaky, je vous propose un petit résumé des concepts les plus importants de ce traité.

1.17 All warfare is based on deception.

Un principe clé de Shazamm. Si l’adversaire pense que l’on va jouer quelquechose, faire l’inverse !

Exemple 1, le double Mutisme : il ne reste plus aucunes cartes dans les pioches et n’avez pas encore joué votre Mutisme. Vous êtes à une manche de remporter le duel et commencez à perdre patience, vous tentez le tout pour le tout. Vous envoyez Larcin-Brasier dès le début de la manche, et là vous avez une première balle de match. Pour votre adversaire il semble clair que vous allez tenter de finir avec un Mutisme. Conclusion : garder le au cas ou vous perdiez cette manche vu que la peur du Mutisme l’empêche déjà de jouer ses sorts.

Exemple 2, le Larcin jedi-trick : le feu est à deux cases de l’adversaire mais il a un gros avantage de mana, c’est sûr s’il ne fait pas d’erreur la manche est pour lui. Plutôt que d’attendre une erreur de sa part qui ne viendra jamais, c’est le moment de jouer toute sa réserve sauf 1, pour pousser le feu devant l'adversaire. Là il risque de se dire que c’est vraiment trop stupide de se prendre un Fin de manche ou un Boost attaque-Double dose dont vous avez le secret avec un tel avantage de mana et va peut-être lancer un Larcin ou un Mutisme pour rien (merci à raistlin qui m’a appris cela en qualification, puis à beeefelemouton qui lui m’a vraiment envoyé le Fin de manche alors que je me disais « haha, on me la fait pas, je le connais le truc maintenant »).

1.21 If your opponent is of choleric temper, seek to irritate him. Pretend to be weak, that he may grow arrogant.

Allons Messieurs-Dames, nous ne sommes pas des barbares, mais des sorciers gentlemen. On peut s’envoyer gaiement des Brasiers et autre Double dose en pleine face, mais le trash-talk dans la fenêtre de chat ou le forum pour allumer son adversaire, non il ne faut pas dépasser les limites !

1.23 Attack him where he is unprepared, appear where you are not expected.

Les fautes d’inattention comme jouer le sorcier vert à la place du rouge ou oublier de décocher un sort après un changement de décision arrivent lorsqu’on joue dans un environnement inapte à la réflexion profonde qu’exige un art comme Shazamm. Pour éviter ce genre de désagrément, ne s’autoriser à jouer que lorsque les conditions sont optimales, par exemple le soir chez soi. Dans l’idéal, le but est de jouer après que l’adversaire ait éteint son ordinateur, pour qu’il ne voie le résultat que le lendemain au travail. Il aura ainsi toute la journée pour penser à son prochain coup et finalement craquer sous le poids de l’impatience en jouant alors que son attention est prises par le rapport urgent qu’il doit remettre dans une heure. Dévastateur face à o_cedar.

1.25 Now the general who wins a battle makes many calculations in his temple ere the battle is fought. The general who loses a battle makes but few calculations beforehand. Thus do many calculations lead to victory, and few calculations to defeat : how much more no calculation at all! It is by attention to this point that I can foresee who is likely to win or lose.

Avant d’affronter un adversaire, quelques informations à prendre en compte pour savoir à qui on a affaire : nombres de parties de Shazamm jouées, classement, ELO, pourcentage de victoire, et combien de parties il joue en même temps. Pendant le jeu, observer le temps qu’il prend entre deux coups.

2.9 Bring war material with you from home, but forage on the enemy. Thus the army will have food enough for its needs.

En sortant de chez soi, ne jamais oublier son chapeau de sorcier, sa baguette magique et son grimoire. Il se pourrait que là-bas, de l’autre côté du pont, se trouve un magicien qui n’a pas envie d’attendre son tour.

3.9 If equally matched, we can offer battle; if slightly inferior in numbers, we can avoid the enemy; if quite unequal in every way, we can flee from him.

Si je vois que mon adversaire joue 12 parties de Shazamm, 8 de Guerre des Moutons et 5 d’Alhambra en même temps, il y a peu de chance qu’il se souvienne du déroulement de notre partie et qu’il prennent vraiment le temps de réflexion nécessaire à chacun de ses coups, je vais donc ajuster ma tactique en conséquence. En effet, il va sans doute jouer sa stratégie habituelle en fonction de ce qu’il a en main, peut-être en fonction des sorts que je pourrais avoir, mais sûrement pas en fonction de ce qu’il pense que je pense qu’il va jouer.

3.18 If you know the enemy and know yourself, you need not fear the result of a hundred battles, If you know yourself but not the enemy, for every victory gained you will also suffer a defeat. If you know neither the enemy nor yourself, you will succumb in every battle.

La version on-line de Shazamm ne serait pas ce qu’elle est sans cette petite fonctionnalité qui semble anodine pour beaucoup de magiciens : l’historique des parties, accessible librement à tout le monde. Pour les qualifications, j’ai jeté un œil sur quelques parties de mes adversaire pour voir leurs ouvertures favorites et avoir au moins une idée générale de leur style. Pour la phase finale j’ai analysé et documenté dans un fichier les historiques de toutes les parties du tournoi de chacun de mes adversaires. Ainsi pendant mon duel, à chaque coup je recherche dans mon ficher s’il a déjà eu à jouer des cas similaires qui peuvent m’aider à prendre ma décision.

En consultant les historiques, je suis particulièrement attentif aux détails suivants :

- Le plus important : les ouvertures du joueur, spécialement le premier tour de la première manche, quels sorts joue-t-il et dans quelle étendue de mana. En qualification dans mon groupe, beaucoup de joueurs étaient des adeptes du 6-Recyclage en ouverture, avec un 7-Recyclage, on a peu de chance de se tromper. Un autre joueur jouait systématique 2-Résistance ou 14-15, un 3-Résistance représente la parade parfaite.
- Le style de jeu : l’adversaire essaye-t-il de gagner chaque tour de manière agressive ou au contraire gère-t-il sa mana en gagnant et perdant alternativement un tour sur deux ? Joue-t-il un sort à chaque tour ou les économise-t-il pour plus tard ? Face à un adversaire, il était clair qu’il avait tendance à vouloir gagner le tour lorsque le feu était au milieu, et à vouloir économiser sa mana lorsqu’il était à deux cases de l’un ou l’autre des magiciens.
- En positions extrêmes, est-ce qu’il joue le tout pour le tout ou joue-t-il plus modérément ?
- Comment réagit-il après la perte ou le gain de la première manche ? Joue-t-il généralement 1 sans sorts après le gain de la première manche ?
- A-t-il quelques enchaînements de sorts fétiches, comme Qui perd gagne puis Brasier au tour suivant, ou Aspiration puis Mutisme.
- Qui perd gagne : est-ce qu’il le joue systématiquement à 1 ou aussi à 2 voire 3 ? A-t-il peur du Clone après son Qui perd gagner et le suit avec un 1 ?
- Résistance : avec combien de mana accompagne-t-il son Résistance ?
- Milieu : le joue-t-il généralement lorsque le feu est à deux cases ou immédiatement devant son magicien ?
- Brasier : plutôt en défense ou en attaque ?
- Larcin : le joue-t-il au moment clés (le feu est juste devant le magicien) ou aussi à des moments plus imprévisibles, certains joueurs utilisent leur larcin presque uniquement pour protéger leur Brasier.
- Clone : quels sorts a-t-il l’habitude de cloner, et en particulier lorsqu’il clone un Qui perd gagne mise-t-il 1 ou 2 manas ?

4.10 To lift an autumn hair is no sign of great strength; to see the sun and moon is no sign of sharp sight; to hear the noise of thunder is no sign of a quick ear.

Rien à voir avec Shazamm, mais j’aime bien cette citation.

5.17 Simulated disorder postulate perfect discipline, simulated fear postulates courage; simulated weakness postulates strength.

A ressortir après une défaite pitoyable...

6.28 Do not repeat the tactics which have gained you one victory, but let your methods be regulated by the infinite variety of circumstances.

Vous avez plus de 200 parties au compteur, votre stratégie est réglée comme du papier à grimoire et vous savez les yeux fermés comment jouer n’importe quel coup. Félicitations, vous êtes maintenant un joueur prévisible ! Un adversaire attentif qui aura tiré partie du point 3.18 saura mieux que vous comment fonctionne votre processus de prise décision, et aura vite fait de vous jeter par-dessus bord. La solution : varier ses tactiques et s’éloigner de temps en temps de sa stratégie optimale. Peut-être que dans la partie actuelle vous êtes légèrement en dessous de vos performances maximales, mais c’est un investissement rentable pour la suite du tournoi. Le fait d’adapter sa stratégie à son adversaire est bien entendu un bon moyen de varier son jeu et de se protéger soi même contre ce procédé, sauf si un adversaire comprend notre petit manège et commence à jouer l’inverse de ce qu’il ferait habituellement.

6.30. So in war, the way is to avoid what is strong and to strike at what is weak.

Sun Tzu le dit : éviter de tomber dans le groupe de diplojak ou grojaky.

12.3 There is a proper season for making attacks with fire, and special days for starting a conflagration.

Il y a 2500 ans, on savait déjà que jouer un Brasier alors que l’adversaire invoque son Qui perd gagne est loin d’être une bonne idée.

13.19 If a secret piece of news is divulged by a spy before the time is ripe, he must be put to death together with the man to whom the secret was told.

Mmmh, peut-être que j’aurais dû mettre celle là tout au début, si vous avez lu ce qui précède il se pourrait qu’on ait des ennuis prochainement…
Avatar de l’utilisateur
spy
 
Message(s) : 37
Inscription : 16 Avr 2008 21:20
Localisation : Soleure

Message par Osgy » 09 Mai 2009 13:08

Pas mal, je me contenterais de rajouter ma devise à ce jeu : connaître ses faiblesses, c'est déjà à moitié les surmonter !
Un con ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait...
Avatar de l’utilisateur
Osgy
 
Message(s) : 1339
Inscription : 05 Juin 2005 15:58
Localisation : Limoges

Message par minervois » 09 Mai 2009 15:11

Allez, spy, faut aller jusqu'au bout!!! PARTAGE TON FICHIER!!! :lol: :lol: :lol:

Dans la trousse à outils, il y a un autre set d'outils indispensable pour ne pas être (trop) prévisible : la pièce, le dé à 6 faces, le dé à 4 faces.
Quand il y a un choix délicat, vous décidez les alternatives (souvent 3 : l'agressive "tout ou rien", la modérée "je garde une chance après dans un grand nombre de cas", la prudente "gagnant ou perdant, je garde mes billes pour la suite"... mais parfois 4 "tu l'attendais pas, celle-là, hein?") et c'est le hasard qui choisit, donc perte d'énergie inutile pour le prévisionniste statisticien d'en face! :lol: :lol: :lol:

Je subodore aussi un effet de mode dans ce jeu qui fait qu'il est intéressant de regarder "ce qui se joue en ce moment" sans s'attacher à tel ou tel joueur.

Mais... la méthode spy a fait ses preuves, y'a qu'à voir où il en est ;)
Avatar de l’utilisateur
minervois
 
Message(s) : 936
Inscription : 25 Juin 2008 18:14
Localisation : Canet d'Aude

Message par lynkowsky » 09 Mai 2009 15:19

Tsss, quels préjugés face à ceux qui jouent plein de parties :P

Moi, mon truc, c'est pas le dé, mais le doigt qui survole le pavé numérique avant de tomber au hasard ! BOn, le problème c'est que des fois je mise * ou +, pas top :roll:
Avatar de l’utilisateur
lynkowsky
Premium
Premium
 
Message(s) : 11138
Inscription : 07 Juil 2005 16:23
Localisation : Aurignac, au pied des Pyrénées

Message par minervois » 09 Mai 2009 15:36

lynkowsky a écrit :Tsss, quels préjugés face à ceux qui jouent plein de parties :P

Moi, mon truc, c'est pas le dé, mais le doigt qui survole le pavé numérique avant de tomber au hasard ! BOn, le problème c'est que des fois je mise * ou +, pas top :roll:


Et puis c'est discriminatoire vis-à-vis des mises à deux chiffres ;)
Avatar de l’utilisateur
minervois
 
Message(s) : 936
Inscription : 25 Juin 2008 18:14
Localisation : Canet d'Aude

Message par spy » 09 Mai 2009 16:00

minervois a écrit :Allez, spy, faut aller jusqu'au bout!!! PARTAGE TON FICHIER!!! :lol: :lol: :lol:

Ben j'en ai un pour chacun de mes adversaires de la phase finale, s'ils le veulent je leur enverrai. En attendant dans les exemples que j'ai donné y en a un qui vient de toi :D
Avatar de l’utilisateur
spy
 
Message(s) : 37
Inscription : 16 Avr 2008 21:20
Localisation : Soleure

Message par minervois » 09 Mai 2009 16:13

spy a écrit :
minervois a écrit :Allez, spy, faut aller jusqu'au bout!!! PARTAGE TON FICHIER!!! :lol: :lol: :lol:

Ben j'en ai un pour chacun de mes adversaires de la phase finale, s'ils le veulent je leur enverrai. En attendant dans les exemples que j'ai donné y en a un qui vient de toi :D


Je l'avais remarqué ;)
Un pile ou face... ou presque :lol: (ben ouais, faut l'avoir, le sort)

EDIT : j'ai dérivé vers 16-17.... avec une certaine efficacité.
Avatar de l’utilisateur
minervois
 
Message(s) : 936
Inscription : 25 Juin 2008 18:14
Localisation : Canet d'Aude

Message par yaya » 13 Mai 2009 14:17

Très joli !
Félicitations pour ce guide
Avatar de l’utilisateur
yaya
 
Message(s) : 291
Inscription : 15 Mai 2005 14:07
Localisation : Vanves (92)

Message par o_cedar » 15 Mai 2009 9:22

Excellent ! Tu dévoiles en public toute ta perfidie !
Dire quelque chose d'intelligent, c'est simple, il faut penser à une connerie et dire l'inverse (Coluche)
Avatar de l’utilisateur
o_cedar
 
Message(s) : 1413
Inscription : 16 Fév 2004 20:19
Localisation : Lausanne (CH), Lyon de temps en temps


Retour vers Shazamm

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron