Page 1 sur 1

Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 8:53
par peyo_fr
(CLIQUER ICI POUR RETROUVER LA TOTALITÉ DES TEXTES EN LICE, ET ICI POUR CONSULTER LE RÈGLEMENT ET LA LISTE COMPLÈTE DES 260 MOTS IMPOSÉS)

PREMIER TEXTE : "Des souvenirs douloureux", par vance35 (1808 mots, 260 mots imposés sur 260 !)

Pour leur dernier jour de vacances sur le CONTINENT asiatique, Ramen et Bischam ont recruté ROULETABILLE pour faire une randonnée. Il est d’une TAILLE impressionnante et semble INDESTRUCTIBLE, c’est un MILITAIRE ancien CHASSEUR alpin, un VRAI AVENTURIER style BOB MORANE, il est un peu BOURRU mais c’est un GUIDE expérimenté. Il est vêtu d’un manteau de FOURRURE en poil de CHEVREAU et d’un pantalon en TOILE épaisse, le tout RESISTANT aux intempéries.
Un TELEPHERIQUE les amène sur le SOMMET qui est le point départ de leur balade. A l’ouverture des portes un souffle glacial les TRANSIT mais un PAYSAGE FANTASTIQUE les accueille : le CIEL rougeoyant de l’aube se reflète sur la SURFACE BLEUE d’un lac, le sol est recouvert d’une couche de NEIGE immaculée, au loin un CARIBOU mange les dernières feuilles d’un POIRIER rachitique. Un souffle de VENT fait apparaître un CROISSANT de lune jusque-là MASQUE par un nuage en forme de LICORNE. Simultanément au LEVER du soleil, une GIBOULEE TOMBE et un ARC-EN-CIEL se forme. Les deux tourtereaux s’assoient COTE à côte au pied d’un arbre CENTENAIRE et restent en MEDITATION devant ce spectacle ; Rouletabille leur tend un GOBELET en NICKEL rempli de CERVOISE tiède en disant d’un ton NEUTRE :
- On part dans VINGT minutes.

La cabine du téléphérique libère un groupe scolaire qui se dirige en chahutant vers le GUICHET de l’OBSERVATOIRE astral installé sur ce sommet. Leur professeur, en légère SURCHARGE pondérale, arbore une BARBE POIVRE et sel et un MONOCLE anachronique ; « quel drôle de ZIG » pense Ramen, « probablement un MATHEUX SOLITAIRE ». L’enseignant demande à ses élèves, avec une sévérité FEINTE, de PATIENTER dans le calme. Deux écoliers sortent alors un SAXOPHONE et un TRIANGLE et interprètent le REQUIEM de Verdi. A la vue de cette jeunesse une PENSEE vient à l’esprit de Ramen :
- Dis-moi Bischam, tu ne m’as JAMAIS parlé de ton enfance, de ta mère, de ton père.
Une OMBRE passe dans le regard de Bischam et elle se contracte.
- Mon père, il n’a jamais mérité ce titre !
- Désolé, si tu ne veux pas en parler.
- Si, j’ai choisi de LIER ma vie à la tienne, tu as le droit de connaître mon histoire.
Mon père était un BRIGAND, un PLAYBOY IMMATURE porté sur la BAGATELLE et totalement INSENSIBLE, je n’ai jamais compris comment MAMAN avait pu tomber amoureuse de lui, il l’a fait SOUFFRIR pendant DIX ans. Le jour de son ACCOUCHEMENT, ce PORC jouait au GOLF avec sa maîtresse SHEHERAZADE, il ne pensait qu’à la CULBUTER, à faire TREMPETTE avec sa VERGE dans la CHATTE de cette CATIN. Il aurait fallu EMASCULER cet IMBECILE.

Une EXPRESSION d’incrédulité apparaît sur le VISAGE de Ramen devant ces révélations et cette vulgarité qui ressemble si peu à Bischam. Il RESTE KO et ne peut que lui TENIR la main pour tenter de la réconforter.

Un frisson parcourt l’EPINE dorsale de Bischam ; après une profonde INSPIRATION, le TIMBRE de sa voix voilé par l’émotion, elle reprend :
- Cela a fini par être INSOUTENABLE, au début il découchait épisodiquement puis c’est devenu RECURRENT. Par pure PROVOC’ ils s’affichaient en PUBLIC, Shéhérazade était toujours habillée en CUIR avec des CUISSARDES à PAILLETTES, c’te MISE qu’elle avait ! Une véritable ALLEGORIE du mauvais goût. A ce STADE maman a commencé à DESESPERER de le voir changer et a essayé de le quitter en m’emmenant. Il a réagi violemment, lors d’une scène je l’ai entendu dire « HEIN ? Me quitter ? En THEORIE tu en as le droit, mais fais l’ESSAI pour voir, si vous PARTEZ, tu le regretteras. En plus le divorce c’est un PECHE. Me quitter ! Tu peux mettre ton projet aux OUBLIETTES ». Un pêché, j’ t’en FICHE ! Oser parler ainsi avec son comportement, il était vraiment MARTEAU. Maman s’est mise au VALIUM, elle n’avait plus de VOLONTE, ne voyait aucune SOLUTION à l’HORIZON, incroyable quel RAVAGE un être peut causer(1). Elle est même allée voir un MARABOUT, c’est dire à quel point elle était désespérée. Ce charlatan a senti le bon FILON et lui a vendu à prix d’or une HORMONE censée faire revenir l’être aimé, la recette était soi-disant dans sa famille depuis qu’un TEMPLIER l’avait confiée à un de ses ancêtres.
Je ne sais pas si cela aurait pu continuer longtemps, HEUREUSEMENT, EVENEMENT IMPREVU, mon oncle PAUL est intervenu. Je n’ai jamais su qui l’avait prévenu que l’on était en DANGER, mais il est passé à la maison une nuit vers une HEURE du matin, il y a eu une EXPLICATION terrible qui m’a réveillée, mon père qui avait pourtant le VERBE haut avait trouvé du répondant, je n’ai pas entendu précisément ce qui s’est dit mais comme par HASARD le lendemain il a fait sa valise en MODE PANIQUE et est parti en EXIL à PETAOUCHNOK.

Ramen se sent mal à l’AISE et presque honteux en repensant au bonheur ACIDULE et au CONFORT de son enfance. Ce sentiment se mêle à une INCOMPREHENSION totale face à l’attitude du père de Bischam, à quoi RIME un tel comportement ? Comment un être humain peut ne pas penser à l’IMPACT potentiel de ses actes et SE LAVER les mains de toute responsabilité ? Voilà une ANOMALIE qu’il ne peut comprendre. Chez lui, s’il y avait parfois des désaccords comme dans toutes les familles, ceux-ci se résolvaient toujours, parfois avec DIFFICULTE mais toujours avec DIPLOMATIE. Dès qu’un conflit, même MINEUR, commençait à poindre, ses parents organisaient un débat CONTRADICTOIRE AVANT que les choses ne s’enveniment. Ils avaient inventé ce qu’ils appelaient la « BARBECUE thérapie » : l’ORGANISATION d’un barbecue obligeait chacun à mettre la main à la pâte, l’un s’occupait du LAVAGE des légumes, l’autre préparait une salade de CONCOMBRE, ... puis lors du repas on pouvait exprimer ses arguments et faire part de son ressenti. C’est un ENSEIGNEMENT essentiel qu’il conserve de son éducation : DIXIT ses parents, il n’existe pas d’EMBROUILLAMINI qu’un débat respectueux ne puisse, au moins, apaiser.

- Et après ?
- Maman avait besoin de s’éloigner, tonton et sa femme qui tenaient une PHARMACIE dans une TRABOULE de Lyon ont accepté de nous RECUEILLIR, cela nous a PERMIS de nous POSER. Grâce à sa COMPETENCE maman a réussi à OBTENIR un travail de BUREAU chez un EDITEUR. Après quelques années elle y a rencontré un MATHEMATICIEN et inventeur Vénusien qui voulait publier un ouvrage technique sur sa dernière CREATION, une CALCULETTE à ULTRAVIOLET. Maman l’a reçu lors du premier RENDEZ-VOUS et aidé à remplir le FORMULAIRE de demande, ensuite elle lui a donné des cours de FRANCAIS, et une chose en entraînant une autre, ... C’est bien, c’est un homme bon.
Pour moi, le LABORATOIRE du MAGASIN est vite devenu un PARADIS, un PALAIS rempli d’ALCHIMISTES, avec la fumée de l’AZOTE liquide et les senteurs de THYM des onguents. Tous les employés me gâtaient, l’un m’apportait du NOUGAT, une autre me racontait les histoires fantastiques de JULES VERNE en faisant des bruits de GLOTTE pour me faire rire. Ils m’avaient offert un CHATON, je l’ai appelé CONCORDIA, un psy trouverait sûrement MATIERE à disserter sur ce choix. Le soir je révisais mes déclinaisons -AGRICOLA, agricolae, agricola, agricolam- en le caressant, j’adorais l’entendre RONRONNER. Ce n’était pas un chat de GOUTTIERE mais un animal d’INTERIEUR, un GOINFRE qui adorait le SORBET CAROTTE-PISSENLIT. Je lui avais fabriqué une caisse magnifique avec un CARTON de médicaments. J’aurais voulu que cette période dure un SIECLE. A l’évocation de ces souvenirs plus joyeux, un sourire est revenu sur le visage de Bischam et une larme d’émotion perle à son OEIL gauche.

Ramen accentue sa pression sur la main de Bischam.
- Tu sais ce qu’est devenu ton père ?
- Apparemment son KARMA l’a rattrapé, un SOIR lors d’une partie fine DIONYSIAQUE en bord de SEINE il a eu un ACCIDENT mortel avec un « ACCESSOIRE ». D’après le SCENARIO que le commissaire MAIGRET a reconstitué, mon père jouait le ROLE d’un MATADOR, sa pouffe celui d’un TAUREAU avec des escarpins en guise de cornes attachés sur sa tête avec des LIENS, elle lui a transpercé l’ARTERE fémorale avec un TALON AIGUILLE. Elle a bien essayé de lui faire un garrot avec le TORCHON qui leur servait de muleta, mais sans succès. Le destin lui a bien rendu la MONNAIE de sa pièce, à cet AUSTRALOPITHEQUE. Cette histoire a fait scandale car le GRATIN de la société participait à cette soirée, notamment un MINISTRE de la MAJORITE SOCIALISTE de l’époque qui a d’AILLEURS été frappé d’ANATHEME suite à cette affaire. Il a bien tenté de faire CAVIARDER tous les articles traitant du sujet, mais sans succès heureusement, une telle censure SOUILLE les valeurs démocratiques.
Pour Shéhérazade, la vie de CENDRILLON s’est arrêtée là et ç'a été la DECADENCE, elle a été obligée d’aller habiter dans un GOURBI avec la LIE de la société pour se faire oublier. Actuellement elle purge une peine de 42 mois de prison pour l’agression d’un AUTOSTOPPEUR, un MATELOT en perm’ qu’elle avait embarqué dans sa COCCINELLE puis dépouillé. J’espère qu’elle fait l’OBJET d’une surveillance étroite par un MATON TEIGNEUX et qu’il a réussi à la MATER. La DOULEUR m’égare, je ne peux pas lui souhaiter cela, en fait j’espère que son séjour en prison lui donnera le LOISIR de réfléchir et de faire des PROGRES, peut-être même qu’elle pourra, à sa sortie, retourner dans le patelin PROVINCIAL où mon père l’a rencontrée et retravailler dans la QUINCAILLERIE où elle était employée.

Des cris d’EXCITATION les ramènent à la réalité, les enfants ont entamé une partie de football et un TOUCHDOWN vient d’être marqué entre les pieds de l’ANTENNE satellite de l’observatoire. Cette joie enfantine allège la LOURDEUR de l’atmosphère.

A cet instant, Rouletabille intervient :
- Allez, GO ! Il faut DECOLLER maintenant si on ne veut pas arriver en retard au relais, ALICE la patronne est très à cheval sur la PONCTUALITE, si on arrive et que la partie RESTAURATION est fermée, même depuis trois ou QUATRE minutes, elle ne fera preuve d’aucune INDULGENCE et on pourra se brosser pour déguster son fameux MELI-MELO de poisson coco curry, on devra se contenter d’une boîte de SINGE.
Ramen se lève et récupère son sac qu’il avait accroché au PIQUET d’une clôture.
- Après ce FLASH-BACK DOULOUREUX sur ton passé, on peut annuler si tu veux.
- Sûrement pas, tu manques peut-être d’ENTRAINEMENT, mais si tu crois que je vais annuler cette rando et te DELIVRER de ton ENGAGEMENT, tu rêves BIDASSE ! Je te rappelle que tu m’a promis de me trouver le FOSSILE d’une FEUILLE de fougère avec la NERVURE centrale bien visible pour ma collection.
- FICHTRE, tu me traites de Bidasse ? Mais c’est un CAMOUFLET, je suis général moi et bientôt l’empereur TRAJAN.
- Trajan ?
- Oui, car je suis vraiment « Traaa janti ».
- Pfff, sans commentaire, et pourquoi pas une blague de TOTO tant que tu y es ! Attention, avec un humour pareil je pourrais bien t’IMPOSER un transfert au prochain MERCATO des amoureux.


(1). Emprunt à une citation de Sacha Guitry : « Quel ravage un être peut causer par la seule force de sa séduction »

PS : j'ajoute bien sûr que "ceci est une œuvre issue de l'imagination de l'auteur et que toute ressemblance avec des faits ou des personnages existant ou ayant existé serait évidemment purement fortuite" :D

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 14:45
par la brebis
Génial !
encore un grand cru du Chat l'Ange ;)

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 15:30
par Ambroisie
Bravo vance ! Un grand cru en effet ou le passage un peu ... cru (on était prévenu !) étonne même le gentil héros qui Ramen sa fraise pour notre plus grand plaisir ! Malgré le P.S. avertissant que toute ressemblance ... etc. , je me suis surprise à chercher quel ministre était évoqué, et pour le professeur, on a peut-être quelqu'un qui pourrait jouer le personnage (selon ses propres dires, car je ne l'ai jamais vu !) :geek:

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 17:05
par caius
Super très émouvant, j'ai lu d'une traite et pourtant c'est long :geek:

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 22:03
par peyo_fr
Oui c'est vrai, vance, qui a laissé ses vaisseaux intergalactiques au hangar, nous révèle une sensibilité étonnante.

Bravo ! Même l'infâme Muscaï en reste coi !

Et la "barbecue thérapie", c'est du vécu on dirait !
En cas d'embrouille, un bon feu de charbon de bois avec des pommes de terre dans du papier alu dessous : comme ça, si le conflit persiste, on peut souffler sur les braises et se refiler la patate chaude... :affraid:

Le Chat-l'ange 2018 démarre de fort belle manière ! :bieremetal:

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 12 Mars 2019 23:18
par vance35
Merci à tous pour vos commentaires, encore une fois je me suis bien amusé en rédigeant ce texte.
Pour Ambroisie, quand j'ai rédigé mon texte je ne pensais à personne, ce n'est qu'après avoir écrit le passage concerné que je me suis dit que certains pourraient penser à un certain ministre et à son pote Dodo la saumure.

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 18 Mars 2019 19:00
par flyingmat
Comme les carabiniers d'Offenbach, j'arrive quand tout est fini.

Mais je ne pouvais pas ne pas laisser un petit commentaire déjà très enthousiaste sur ce premier texte!
J'ai hâte de découvrir la suite de l'histoire (Ramen se ramène pour le challenge 2020, n'est-il pas?) et, en attendant, je suis déjà parti lire les autres auteurs de celui de cette année!

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 18 Mars 2019 22:12
par vance35
oui, si tout va bien Ramen sera de retour pour le challenge 2019 et j'en profiterai pour ressortir les vaisseaux intergalactiques de leur hangar et y remiser ma sensibilité à la place. Parce que la sensibilité ça va bien 5 minutes mais cela ne vaut pas une bonne grosse bataille inter-galactique .... :boulet: :boulet: :boulet:

flyingmat a écrit :Comme les carabiniers d'Offenbach, j'arrive quand tout est fini.

Mais je ne pouvais pas ne pas laisser un petit commentaire déjà très enthousiaste sur ce premier texte!
J'ai hâte de découvrir la suite de l'histoire (Ramen se ramène pour le challenge 2020, n'est-il pas?) et, en attendant, je suis déjà parti lire les autres auteurs de celui de cette année!

Re: Chat-l'ange Unanimo 2018 - Premier Texte, par vance35

Message Publié : 19 Mars 2019 10:17
par felixcat17
Bravo !

Une belle histoire qui tient la route, et où les seuls vaisseaux qui sont soumis à rude épreuve sont ceux qui sont reliés au coeur !
En changeant de style, tu as su garder lla bonne veine :)